Home  News


Les meilleures pratiques pour protéger votre Windows contre les virus, les spywares et les programmes malveillants (FR)

Afin de bien protéger votre système d’exploitation Microsoft Windows contre les virus, les spywares et les programmes malveillants, veuillez suivre les conseils suivants : 
  • Utilisez un logiciel qui vous protège contre les virus, les spywares et les programmes malveillants (Kaspersky, Symantec Endpoint ...). Si vous voulez un gratuit, Microsoft a mis à votre disposition le Microsoft Security Essentials.
     
    Voici un lien pour le télécharger:
     
    http://www.microsoft.com/security_essentials/

Remarque : Il est fortement recommandé qu’un tel logiciel de protection soit à jour.

Figure 1 : Interface d’accueil du Microsoft Security Essentials

 

·         Utilisez un pare-feu interne.
 

Remarque : Un pare-feu interne de technologie Microsoft est présent sur le Microsoft Windows XP SP2 et toute version antérieure


Figure 2 : Interface de configuration du Pare-feu Windows

 

·         Prenez en considération les mises à jour de votre système d’exploitation Microsoft Windows. Microsoft met régulièrement à la disposition de ses clients des mises à jour qui sont classés selon différentes catégories (importantes, facultatives ...) dont notamment des mises à jour de sécurité. Le téléchargement et l’installation de ses mises à jour constitue une tâche primordiale à réaliser afin d’assurer un haut niveau de sécurité pour votre système d’exploitation de technologie Microsoft.
 

Remarque : L’installation des mises à jour Microsoft s’effectue en utilisant le service Windows Update qui permet de télécharger ces dernières à partir des serveurs de Microsoft ou des serveurs WSUS.

 

 

Figure 3 : Interface Windows Update
  

·         Si vous recevez un e-mail de la part d’une personne que ne vous connaissez pas, ne prenez jamais le risque d’ouvrir la pièce jointe.

 

Remarque : Il est aussi possible que vous recevez un e-mail d’une personne que vous connaissez qui présente une pièce jointe contenant un virus sans que l’expéditeur ne soit au courant. Pour cette raison, il est recommandé par Microsoft de n’ouvrir les pièces jointes que si vous avez une idée précise sur son contenu.

·         N’utilisez jamais un compte d’administrateur si vous êtes en train d’effectuer des tâches quotidiennes sur votre ordinateur qui peuvent être réalisées par n’importe quel compte (exemple : navigation Web). Plusieurs attaques sur votre système peuvent avoir lieu en utilisant les privilèges du compte que vous êtes en train d’utiliser. Pour cette raison, Microsoft vous recommande d’utiliser un compte disposant du minimum de privilèges possibles pour réaliser vos tâches quotidiennes. Si vous avez besoin d’une élévation de privilèges, vous pouvez utiliser l’ouverture d’une session secondaire.

Remarque : Pour l’ouverture d’une session secondaire, veuillez procéder par un clic droit sur ce que vous voulez lancer avec une élévation de privilèges et cliquez sur « exécuter en tant qu’administrateur »

Figure 4 : Ouverture de session secondaire

 

·         Utilisez Internet Explorer 8 ou une version ultérieure  pour la navigation Web. En effet, Microsoft Internet Explorer est un navigateur Web qui a été conçu pour permettre une navigation Web sécurisée.
 
Pour plus d’informations veuillez consulter ce lien de Microsoft :
 
http://www.microsoft.com/security/products/ie8.aspx)

Figure 5 : Internet Explorer 8

 

·         N’installez jamais un pilote qui n’a pas été signé par votre fabriquant (HP, Toshiba...). Microsoft Windows vous informe si le driver n’est pas signé.

 

·         Ne désactivez pas l’UAC (en anglais : User Account Control, en français : Contrôle de compte d’utilisateur). L’UAC est une technologie et une infrastructure de sécurité qui a été introduite par Microsoft lors du lancement des systèmes d’exploitation Microsoft Windows Server 2008 et Microsoft Windows Vista. Ce mécanisme permet de lancer des programmes en utilisant des droits restreints ce qui permet de bloquer toute application voulant utiliser des droits administratifs pour se lancer et changer les paramètres de sécurité de votre système d’exploitation. Cependant, l’accord des droits administratifs à ces dernières peut être réalisé par l’utilisateur. De ce fait, vous ne devez jamais autoriser une application dont vous ne faites pas confiance à se lancer  en utilisant des privilèges administratifs.


Figure 6 : Contrôle de compte d’utilisateur sur Windows